Les lycées Paul Constans, Albert Einstein de Montluçon et le lycée Geneviève Vincent de Commentry s’engagent dans le numérique avec l’opération « Territoire connecté 2018» qui aura lieu du lundi 26 mars au vendredi 30 mars.
Il s’agit d’immerger un groupe d’élèves des 4 lycées, dans une démarche NUMERIQUE et de les rendre acteurs de leurs apprentissages en facilitant l’utilisation des nouveaux outils numériques.
Les élèves seront par exemple, à titre expérimental, dotés d’une carte sans contact avec un contrôle automatique des entrées en cours et des absences, passage à la restauration, accès aux transports et à une salle de cinéma. La démarche initiée dépasse évidemment l’aspect technique et formatif. L’intérêt est aussi de montrer que les lycées d’un même territoire de formation peuvent augmenter les compétences locales en mutualisant leur potentiel. C’est une façon d’utiliser le numérique pour rendre les lieux de formation ouverts, poreux et connectés. C’est également une façon, loin d’isoler, d’utiliser le numérique pour rapprocher les élèves, les professeurs, tous les acteurs, dans une démarche d’intelligence collective et de travail collaboratif.
Les grands points de la semaine seront la présence d’un container pédagogique aménagé place de l’Hôtel de Ville de Montluçon pour accompagner les élèves au changement et les engager dans la transformation, d’ateliers numériques proposés par les lycées et de conférences sur les métiers du numérique correspondant aux formations des lycées (les conférences : « Véhicules autonomes, techniques et éthique », « E-santé et intelligence artificielle », « L’art numérique, l’interactivité et la création »).
Cette manifestation portée par les 4 lycées du territoire n’aurait pu avoir lieu sans l’aide financière de la Région Auvergne Rhône Alpes, du Pôle d’Equilibre Territorial Rural Pays de la Vallée de Montluçon et du Cher, du Comité Liaison Ecole Entreprise, l’accompagnement technique et organisationnel de la communauté d’agglomération Montluçon Commentry, de la ville de Montluçon et la caution du Rectorat de l’Académie de Clermont.